Article : chat

Article : chat

Accueil » Article Chat » MON CHAT A UN PROBLEME DE BOULES DE POILS

MON CHAT A UN PROBLEME DE BOULES DE POILS

par | Août 12, 2021 | Article Chat, Conseils

MON CHAT A UN PROBLEME. EST-CE DU AUX BOULES DE POILS ?

Un chat, connu pour vomir des boules de poils de façon régulière, nous est présenté. Maki est un Maine Coon mâle castré de 5 ans. Ce jour-là, il vient en consultation parce qu’il est très fatigué et qu’il a vomi plusieurs fois depuis hier. Est-ce à nouveau , un problème de boules de poils ?

 

CONSULTATION 

Lorsque le vétérinaire examine Maki, il remarque une masse à la palpation abdominale. 

Les différentes hypothèses diagnostiques sont :

  • une occlusion digestive
  • une masse tumorale
  • un colmatage au niveau du colon (impaction)
  • etc

 

EXAMENS COMPLÉMENTAIRES 

Afin de pouvoir confirmer ou infirmer nos différentes hypothèses, il est nécessaire de réaliser plus d’examens. L’échographie abdominale est l’examen complémentaire de choix.  Elle peut être associée à des radiographies abdominales, mais elle reste beaucoup plus sensible pour observer l’abdomen. 

En effet, lors de cet examen une « intussusception » a pu être mise en évidence. Il s’agit d’une invagination d’une portion d’intestin (repliement de l’intestin sur lui-même). Cela se présente à l’échographie sous la forme d’une superposition de plusieurs parois intestinales 

Echographie suspicion de boules de poils dans l'intestin

Image d’intussuseption sur un chat, problème dû à des boules de poils.

TRAITEMENT 

En consultation, une réduction manuelle percutanée peut parfois être tentée mais les chances de succès restent très faibles et les récidives très fréquentes. 

C’est pourquoi une intervention chirurgicale est toujours recommandée. La technique la plus couramment utilisée, afin de limiter les risques de récidive, reste l’exérèse de la portion concernée du tube digestif. Lors de la chirurgie, après une exploration complète de la cavité abdominale, nous sommes en mesure de mettre en évidence la lésion digestive.

La paroi de l’intestin est en train de nécroser et de se déchirer. Il est donc d’autant plus important de retirer cette portion du tractus digestif. Nous procédons donc à une entérectomie. Le responsable a pu être identifié : une boule de poils digérée. 

Des antibiotiques, des antalgiques et des antiacides sont utilisés avant et après la chirurgie. Ils seront prescrits pendant plusieurs jours lors du retour à la maison. Un traitement à base pâte laxative et une alimentation adaptée ont également été mis en place.

INFOS EN PLUS SUR LES BOULES DE POILS

Les intussusceptions sont observées le plus souvent chez les jeunes animaux (chien > chat). La cause numéro un est l’infestation parasitaire. C’est pourquoi il est important de bien vermifuger les animaux surtout dans les 1ères années de leur vie. Des causes moins fréquentes comme des maladies intestinales chroniques ou des corps étrangers (boules de poils, jouets, lacets…) peuvent cependant arriver. 

C’est le cas de Maki, qui est un Maine Coon et qui a donc le poil très long. Lors de sa toilette quotidienne, il ingère une grande quantité de poils qui sont le plus souvent évacués lors de vomissements ou dans les selles. Malheureusement, cette fois-ci, cela n’a pas été le cas et cette boule de poils a créé une obstruction intestinale responsable de cette invagination et des vomissements.

Afin de limiter l’apparition de boules de poils chez les chats avec des poils longs, et éviter les complications qui peuvent en découler, des traitements et des alimentations adaptées existent et peuvent être prescrits par votre vétérinaire

 

Nos cliniques vétérinaires situées à Marseille et Aubagne vous accueillent et prennent en charge Chien, Chat, NAC lorsqu’ils ont un souci de boule de poils.

 

* Vous pouvez trouver les  produits aidant à la lutte contre les boules de poils, directement sur notre boutique en ligne.

Catégories

ARTICLES ET FICHES CONSEILS – CLINIQUES VÉTÉRINAIRES HERMÈS / PLAGE CALYPSO / VET OLYMPE – MARSEILLE ET AUBAGNE