Article : chien et chat

Article : chien et chat

Accueil » Article Chien et Chat » Mon chien a des trous dans la peau !

Mon chien a des trous dans la peau !

par | Oct 21, 2021 | Article Chien et Chat, Conseils

Mon chien a des trous dans les poils !

Marla est un chiot femelle stérilisée de 6 mois présentée pour un problème de Dermatologie. En effet, elle présente des « trous dans les poils », en fait, des dépilations circulaires sur la totalité du corps.

Elle vit seule en maison avec un accès à l’extérieur. Marla est promenée tous les jours en ville et dans des parcs où elle peut être en contact avec d’autres chiens. Elle est nourrie avec une alimentation industrielle sèche de gamme vétérinaire et reçoit de temps en temps des restes de table. Le traitement antiparasitaire externe, la vermifugation et la vaccination sont à jour.

Depuis 3 mois, ses propriétaires ont observé des dépilations circulaires sur le corps, associées à des rougeurs, des pellicules et un poil gras. La chienne se gratte de manière modérée. De plus, les lésions s’étendent. Désormais, elles concernent la totalité du tronc, le poitrail et les pattes avant. 

Mis à part cela, sur le plan général, elle va bien. Marla garde un bon appétit. D’autre part, elle ne souffre pas de troubles digestifs, ni respiratoires. 

Les propriétaires ne rapportent aucune contagiosité à l’homme ou aux autres animaux . 

Dans un premier temps, un traitement anti-inflammatoire et des shampooings calmants sont mis en place. Malheureusement, ils n’ont pas permis d’amélioration. 

***

A l’examen cutané, on observe des dépilations généralisées au corps, au ventre et au poitrail. De ce fait, il en résulte un poil à l’aspect « mité ». Les lésions sont inflammatoires, parfois crouteuses. Des « points noirs » sont observés à l’examen rapproché. Les pellicules sont bien présentes. Sur ces zones rondes sans poil, la peau paraît plus foncée. Sur le poitrail, les lésions sont plus rouges, crouteuses, et le poil est cassé (Figures 1 et 2). 

Marla ne présente pas d’otite ni d’inflammation des doigts. Cette affection ne semble pas la gêner. 

           

Figure 1. Problème dermatologique chez un chiot : pelage avec un aspect mité, dépilations circulaires et hyperpigmentation cutanée.

 

Figure 2. Poitrail et antérieur gauche, pertes de poils, rougeurs, croutes. 

Les prélèvements de poils par raclages cutanés sont évalués par trichoscopie. Leur observation au microscope mettent en évidence des parasites vermiformes, assez longs, munis de 4 paires de pattes. Ils sont appelés Demodex canis (figure 3). On peut également observer sur la lame, des œufs et des larves de parasites. A l’inverse, les tiges pilaires ne présentent pas d’anomalie particulière. 

               

Figure 3. Demodex canis adulte observés au microscope à proximité d’un poil (objectif X 10). 

De même, les prélèvements de surface mettent  en évidence de nombreuses bactéries en particulier sur le poitrail. 

***

Compte-tenu de l’historique, de l’examen cutané et des résultats des examens complémentaires, le diagnostic est posé. Marla présente une démodécie juvénile à Demodex canis secondairement surinfectée par des bactéries en surface. 

Un traitement acaricide est mis en place sans attendre pour tuer ces parasites. Des shampooings antiseptiques à base de chlorhexidine sont prescrits deux fois par semaine. 

Au contrôle à 1 mois, le pelage repousse, aucune nouvelle lésion n’est rapportée. Le poitrail est moins inflammatoire. Les prélèvements de poils ne mettent pas en évidence de parasites ni de formes juvéniles. Les traitements sont poursuivis à l’identique.

Au contrôle à 2 mois et demi, le pelage a repoussé complètement. De même, aucune inflammation n’est observée et la chienne va bien (figures 4 et 5). Aucun parasite n’est observé à ce 2ème contrôle sur les prélèvements. Les cytologies ne montrent pas de surinfection bactérienne. Marla est considérée guérie. 

Figures 4 et 5. Résolution des lésions, absence de dépilations et d’inflammation.  

***

La démodécie, maladie parasitaire causée par un acarien le Demodex, est observée chez le chien. A l’inverse, elle est rare chez le chat. 

Chez le chien, les jeunes sont plus souvent concernés, leur système immunitaire n’étant pas encore compétent. Dans ce cas-là, on parle de démodécie juvénile. Il existe des races prédisposées comme le Carlin, le Bouledogue, le Staffie et autres.

Le Demodex est transmis de la mère au chiot dans les 3 premiers jours de vie. Il colonise le follicule pileux et les glandes sébacées. Ce parasite étouffe le poil et entraîne une dépilation lorsque le système immunitaire est fragile. 

Le plus souvent, il n’y a pas de démangeaisons associées, sauf en cas de surinfection bactérienne secondaire comme dans le cas de Marla. Cette surinfection aggrave la démodécie. En conséquence, elle doit être prise en charge de manière concomitante. 

Le traitement de la démodécie se base sur l’utilisation de médicaments acaricides sous forme de pipettes ou comprimés qui sont le plus souvent bien tolérés. Les suivis mensuels sont nécessaires pour évaluer l’efficacité du traitement. Après 2 prélèvements de poils négatifs à un mois d’intervalle, on considère un animal guéri. Le pronostic de la démodécie juvénile est généralement bon. 

Les anti-inflammatoires de type corticoïdes sont contre-indiqués. En effet, ils peuvent entrainer une prolifération plus importante de parasites

Lorsque les adultes sont concernés, la recherche d’une maladie concomitante est nécessaire (fragilisation du système immunitaire). Elle est identifiée dans 50% des cas environ. 

Cette maladie parasitaire n’est pas contagieuse aux autres animaux, ni à l’homme. La stérilisation des femelles atteintes est recommandée pour limiter la transmission de ces parasites. 

Les vétérinaires de notre équipe, à Marseille et à Aubagne, prennent en charge votre animal quand il présente un problème de peau.

*Suivez toutes nos activités sur nos pages Facebook. Pour aller sur celle de la clinique vétérinaire Hermès => https://www.facebook.com/cliniqueveterinairehermes

Catégories

ARTICLES ET FICHES CONSEILS – CLINIQUES VÉTÉRINAIRES HERMÈS / PLAGE CALYPSO / VET OLYMPE – MARSEILLE ET AUBAGNE