Nos services

Dermatologie

Dermatologie

Un vétérinaire dermatologue spécialiste a suivi une formation complémentaire approfondie d’au moins 3 ans, validée officiellement par un examen européen de haut niveau et a été légalement reconnu en France comme ayant obtenu le statut de spécialiste.

Il est donc apte à prodiguer la plus haute qualité de soins à nos animaux. Le vétérinaire dermatologue spécialiste travaille « main dans la main » avec le vétérinaire généraliste comme cela se fait en médecine humaine.

Il vient en appoint de la démarche réalisée par le vétérinaire généraliste, lorsque les cas deviennent complexes ou trop lourds ou que des examens complémentaires spécifiques sont nécessaires. Il accompagne ainsi le vétérinaire généraliste et apporte son expertise et son expérience dans la gestion des cas compliqués d’allergologie et de leurs complications (otites chroniques par exemple), ainsi que dans tous les autres cas de dermatoses rares.

En effet, les dermatites allergiques de plus en plus fréquentes chez le chien et le chat. De nombreuses races canines sont prédisposées à cette maladie comme les bouledogues, le West Highland white terrier, le Labrador, le Golden retriever ou le Berger Allemand, et certains individus manifestent des symptômes graves et complexes qui nécessitent une prise en charge spécifique par un spécialiste.

De plus, les otites chroniques, complications fréquentes de la dermatite atopique canine, doivent être prises en charge rapidement et de manière optimale pour qu’un traitement médical soit possible. La vidéo-otoscopie permet une visualisation précise du conduit auditif externe et des modifications anatomiques possibles ; cet outil permet la réalisation précise et contrôlée de la trépanation du tympan, du prélèvement bactériologique et du nettoyage de la bulle tympanique (structure cavitaire osseuse située en arrière du tympan). La vidéo-otoscopie permet également une meilleure visualisation de masses et de tumeurs auriculaires et la réalisation de biopsies  sous contrôle vidéo.

Les dermatoses parasitaires comme, entre autres, la démodécie, souvent observée chez  les jeunes Carlin, Sharpei ou Staffordshire Bull Terrier, ainsi que les maladies auto-immunes à expression cutanée, rencontrées par exemple chez le Berger allemand, le Chow Chow ou l’Akita Inu, nécessitent la mise en place de traitements souvent longs et complexes, d’un suivi particulier et spécifique par le dermatologue.

Une fois la maladie diagnostiquée et/ou le plan thérapeutique mis en place, l’animal est à nouveau suivi par son vétérinaire généraliste qui gère l’ensemble des affections de l’animal dans leur globalité, au jour le jour, et dans le cadre d’une relation de proximité. Une relation de confiance et une collaboration étroite entre vétérinaires et propriétaires sont la clé d’une gestion de qualité.