Nos services

Fibroscopie

Fibroscopie

Gastroscopie chez un chien présentant des vomissements chroniques

La fibroscopie est un système vidéo qui permet de visualiser et d’enregistrer des images du tube digestif, des voies respiratoires, ou d’autres parties du corps accessibles depuis l’extérieur.

La clinique a acquis un savoir-faire dans ce domaine qui est reconnu au niveau régional, puisque bon nombre de vétérinaires nous adressent leur patients afin de réaliser cette intervention. Selon la partie que l’on veut observer nous procédons à une gastro-duodénoscopie (visualisation de l’œsophage, l’estomac, et le début de l’intestin), une coloscopie (visualisation du colon,  cæcum, de la valvule iléo-cæcale et parfois de l’iléon), une trachéo-bronchoscopie (visualisation du pharynx, naso-pharynx, larynx, de la trachée puis des bronches principales voire secondaires), une rhinoscopie (visualisation des cavités nasales), une vagino-cystoscopie (vagin, col de l’utérus, urètre)…

En plus de recueillir des images, cet examen permet aussi d’effectuer certains actes  de manière peu invasive : biopsies, retrait de corps étranger (hameçon…), lavage broncho-alvéolaire…

La fibroscopie est systématiquement réalisée sous anesthésie générale, ce qui implique une intubation endotrachéale et une surveillance étroite de l’animal.

Extraction d’un corps étranger type os de l’estomac d’un chien

Extraction d’un corps étranger type os de l’estomac d’un chien

Rhinoscopie

Recherche d’un corps étranger végétal par rhinoscopie chez un jeune chien

Notre matériel d’endoscopie très fin (4 mm de diamètre) permet de pénétrer dans les cavités nasales pour les explorer, afin de diagnostiquer l’origine des écoulements de pus ou de sang. La rhinoscopie permet le retrait de corps étrangers (épillet) souvent très bien cachés, d’isoler des champignons (aspergillose) ou une tumeur éventuelle. Cet examen est très complémentaire du scanner dans l’exploration des cavités nasales du chien et du chat.

Indications : jetage chronique, éternuements, coryza chronique, polype, épistaxis ou saignement du nez, reniflement inverse, déformation de la face et du chanfrein, etc.

Laryngoscopie

Paralysie laryngée visualisée par laryngoscopie chez un Labrador de 9 ans

La laryngoscopie est un examen direct par fibroscopie de la gorge du chien et du chat  qui permet l’exploration de l’oropharynx et du larynx.

La laryngoscopie est très intéressante pour explorer des troubles respiratoires de type :

  • Syndrome respiratoire des chiens brachycéphales (Bouledogues et races apparentées) avec ronflement et intolérance à l’effort : on peut découvrir des anomalies congénitales dans cette région, en particulier une élongation et un épaississement du voile du palais, une éversion des ventricules laryngés, un collapsus du larynx et une hypoplasie de la trachée.
  • Paralysie laryngée : anomalie d’ouverture d’un ou des cartilages laryngés provoquant une insuffisance respiratoire à l’effort puis au repos en général chez les chiens de grandes races.
  • Découverte de masse , de corps étranger ou de polype naso-pharyngé chez le chat.

Indications : gène respiratoire, bruits anormaux lors de la respiration (stridor, ronflement), gène à lors de la déglutition.

Tracheo-bronchoscopie

Sécrétions muco-purulentes visualisées par bronchoscopie chez un chien présentant une broncho-pneumonie infectieuse

Nous disposons d’un vidéo-bronchoscope de 9 mm et d’un bronchoscope pédiatrique de 5 mm permettant d’explorer les voies respiratoires supérieures des animaux de tous formats (pharynx, choanes ou naso-pharynx, larynx, trachée puis bronches principales voire secondaires). Nous pouvons ainsi réaliser un bilan respiratoire pour les races brachycéphales (Bouledogue anglais, Bouledogue français, Carlin, ShihTzu…) afin de corriger ensuite chirurgicalement leurs anomalies respiratoires. Nous pouvons également effectuer des prélèvements broncho-pulmonaires grâce à un lavage broncho-alvéolaire.

La bronchoscopie devient interventionnelle lorsque nous retirons des corps étrangers (épillet par exemple dans les poumons) sous contrôle fibroscopique. Enfin, elle est d’une aide précieuse pour mettre en place des stents trachéaux sur le collapsus trachéal des petites races.

Indications : toux chronique inexpliquée par la radiographie, présence de crépitements audibles, gêne respiratoire, pneumopathie chronique, syndrome obstructif des brachycéphales, suspicion de corps étranger, de paralysie laryngée, de collapsus trachéal, pose de stent, etc.

Cytologie obtenue lors d'un lavage broncho-alveolaire en faveur d’une broncho-pneumonie infectieuse (coloration RAL)

Cytologie obtenue lors d’un lavage broncho-alveolaire en faveur d’une broncho-pneumonie infectieuse (coloration RAL)

Gastro-duodenoscopie

Hyperplasie pylorique visualisée par gastroscopie chez un chien présentant des vomissements chroniques

Nous disposons d’un vidéo-gastroscope vétérinaire qui est une caméra que nous faisons pénétrer dans le tube digestif des chiens et des chats. Cet examen permet d’explorer directement l’œsophage, l’estomac et le début de l’intestin.

Ainsi nous pouvons découvrir l’origine de nombreux problèmes digestifs, extraire des corps étrangers dans l’œsophage ou de l’estomac (hameçons, os, morceaux de jouet avalés…) ou faire des prélèvements (biopsies) pour nous éclairer sur l’origine d’une perte de poids inexpliquée, d’une perte d’appétit, de vomissements chroniques, de nausées, de régurgitations ou de diarrhée.

Indications : vomissements chroniques, diarrhées chroniques, anorexie, salivation, difficultés à déglutir, suspicion de corps étranger, de mégaœsophage, de sténose œsophagienne, etc.

Coloscopie

Colite discrète visualisée par coloscopie chez Berger Allemand adulte

Nous visualisons à l’aide d’un fibroscope l’ensemble du colon, le cæcum, la valvule iléo-cæcale, et parfois l’iléon et nous pouvons réaliser des biopsies étagées.

Indications : diarrhée bouseuse, sang dans les selles, colite chronique, suspicion de tumeurs colorectales…

Vagino-cystoscopie

La vagino-cystoscopie permet l’exploration de la région du vestibule du vagin jusqu’au col de l’utérus ainsi que de l’urètre jusqu’à la vessie.

Indications : modifications du vagin (grosseur, prolapsus de muqueuse), saignements, pertes vulvaires réfractaires à tout traitement (recherche de corps étranger dans le vagin), exploration de certaines incontinences urinaires (malformation congénitale de type uretère ectopique par exemple).

Extraction d’un épillet dans le vagin d’une chienne à l’aide du vaginoscope

Extraction d’un épillet dans le vagin d’une chienne à l’aide du vaginoscope